Rencontre entre professionnels de l’information

Les bibliothèques académiques à l’heure de l’Open Science : l’offre de services pour les chercheurs

La Bibliothèque de l’EPFL vous invite à une rencontre entre professionnels de l’information le mardi 9 octobre 2018, de 14h à 17h30 au Rolex Learning Center.

Comment accompagner les chercheurs dans leurs activités quotidiennes et quels services leurs proposer ?
Comment soutenir la recherche et la publication scientifique au travers de services innovants et profilés dans un contexte d’Open Science ?

Rencontrons-nous et partageons nos expériences en la matière lors d’une demi-journée de conférences et d’échanges entre intervenants et professionels de l’information. Les thématiques abordées seront illustrées par des exemples et des services concrets mis en place par la Bibliothèque de l’EPFL.

Supports de présentation et vidéos de la rencontre

Introduction générale et état du paysage EPFL, présentation PDF

Connaissance des chercheurs et de leurs besoins, présentation PDF

Création d’une revue Open Access à l’EPFL : un exemple du service au soutien à la publication, présentation PDF

Données de la recherche : services et outils pratiques, présentation PDF

Entre encourager et accompagner : des formations au coeur des enjeux de la recherche scientifique, présentation PDF

Dépôts institutionnels de publications et de données : état des lieux et perspectives, présentation PDF 1 et présentation PDF 2

La playlist des vidéos de la rencontre est disponible ici.

Programme

13h30: Accueil des participants au Rolex Learning Center

14h: Introduction générale et état du paysage EPFL par Katrin Beyer, professeure associée et présidente de l’Open Science Strategic Committee à l’EPFL

14h15: « Connaissance des chercheurs et de leurs besoins », par Isabelle Kratz et Guilaine Baud-Vittoz (abstract en cours)

14h45: « Création d’une revue Open Access à l’EPFL: un exemple du service de soutien à la publication« , par Jérôme Chenal, maître d’enseignement et de recherche à l’EPFL (communauté d’études pour l’aménagement du territoire), et Béatrice Marselli, Bibliothèque de l’EPFL.

Cette présentation permettra de reprendre de manière détaillée les différentes étapes qui ont conduit à la création de la nouvelle revue Open Access African Cities Journal. Nous mettrons en exergue les difficultés rencontrées tout au long du développement de ce projet et plus particulièrement les étapes ultérieures, un certain nombre de tâches ne pouvant pas être accomplies avant la mise en ligne de la revue. Nous aborderons ainsi la “théorie” du serpent qui se mord la queue et donnerons quelques pistes afin de sortir de cet état de fait.

15h15: « Données de la recherche : services et outils pratiques » par Eliane Blumer, Bibliothèque de l’EPFL

« As open as possible, as closed as necessary », c’est une des lignes directrices des bailleurs de fonds tel que Horizon 2020 et SNSF concernant la publication des données de recherche. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Où est-il possible de publier les données? Sous quelles licences ? Peut-on publier toutes les données ?

Pour un chercheur ou une chercheuse qui soumet une demande de projet et qui doit fournir un Data Management Plan, ce ne sont qu’une partie de questions auxquelles il ou elle doit répondre. Il s’agit de réfléchir à comment gérer les données, de la collecte à l’archivage, dans un souhait de reproductibilité et de transparence.

Dans notre présentation, nous passerons en revue les différentes manières de soutenir nos chercheuses et chercheurs à prendre les meilleures décisions, adaptées à leurs besoins spécifiques au niveau de la gestion des données. Nous nous réjouissions de discuter avec vous de ces services afin de pouvoir les améliorer.

15h45: Pause café et table d’échanges

16h15: « Entre encourager et accompagner : des formations au coeur des enjeux de la recherche scientifique », par  Christian Giang, doctorant en robotique, contrôle et système intelligents à l’EPFL et Mathilde Panès, Bibliothèque de l’EPFL

Naviguer dans le contexte de l’Open Science et en comprendre les enjeux requiert une multitude de connaissances. La Bibliothèque de l’EPFL propose une large offre de formations à sa communauté. Comment une bibliothèque peut-elle alors encourager une recherche transparente et accompagner les chercheurs tout au long du processus de leur recherche ? Comment faire évoluer nos formations pour y inclure les enjeux actuels, notamment ceux de l’Open Science ? Comment répondre aux attentes évolutives de nos chercheurs et de nos doctorants ?

Nous allons tenter de répondre à ces questions en passant en revue notre offre de formation et en accueillant Christian Giang, doctorant en robotique, contrôle et systèmes intelligents à l’EPFL, pour nous faire part de son expérience de doctorant.

16h45: Dépôts institutionnels de publications et de données : état des lieux et perspectives, par Guilaine Baud-Vittoz (abstract en cours)

17h15: Conclusion « Les challenges à venir », par Isabelle Kratz, Directrice de la Bibliothèque de l’EPFL

17h30: Apéritif et échanges

Intervenants

Guilaine Baud-Vittoz, responsable des services et formations aux utilisateurs à la Bibliothèque de l’EPFL jusqu’en 2016, elle devient par la suite responsable du soutien aux études et à la recherche à la Bibliothèque de l’EPFL. Elle développe les services à l’éducation et à la recherche en fonction des besoins des usagers et pilote et supervise les équipes de la Bibliothèque dans des domaines d’expertise tels que la formation aux usagers, le soutien à la publication scientifique, la gestion des données de la recherche, la coordination des bibliothécaires de liaison ou encore l’accueil des lecteurs.

Katrin Beyer, joined EPFL in 2010 and leads the Earthquake Engineering and Structural Dynamics Laboratory (EESD). She became the first female faculty member in civil engineering at EPFL and was nominated Associated Professor in Structural Engineering in 2017. Her research interest comprise the seismic response of structures, which investigates by developing new numerical models and performing large-scale tests. Her research successes have earned Katrin to deliver keynote and invited lectures at large international conferences (ECEE 2014, WCEE 2017, SMAR 2017). In 2018, she was nominated as youngest member and only second woman to the executive board of the European Association for Earthquake Engineering.

Eliane Blumer, spécialiste de l’information et informaticienne de gestion, formée à Genève et à Olten. Après plusieurs expériences en bibliothèques patrimoniales et scientifiques, elle a atteri en 2014 dans les données de recherche avec le projet DCLM basée à l’UNIGE. En octobre 2017, elle a rejoint l’équipe de la Bibliothèque de l’EPFL restant fidèle au sujet des données, notamment comme coordinatrice et en tant que bibliothécaire de liaison pour les sciences de la Vie. Dans son temps libre, elle fait partie d’un Fanzine.

Jérôme Chenal, architecte et urbaniste. Il dirige actuellement la Communauté d’étude en Aménagement du Territoire de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Ses recherches questionnent les relations entre les transformations spatiales et mutations sociales, entre architecture et modes de vie, entre planification urbaine et pratiques de la rue. Ses recherches se font en Suisse mais également dans les grandes métropoles d’Afrique où il développe de nouveaux outils méthodologiques pour la recherche urbaine et notamment par le biais de la photographie.

Christian Giang, doctorant en robotique, contrôle et systèmes intelligents à l’EPFL. Il a fait des études d’ingénierie électrique et technologie informatique à l’École Polytechnique Fédérale de Zurich (ETHZ). Depuis 2017, il fait un doctorat à l’EPFL en collaboration avec l’Haute École Pédagogique du Tessin (SUPSI-DFA). Ses recherches se concentrent sur l’application des robots éducatifs dans les écoles primaires et secondaires.

Isabelle Kratz, directrice de la Bibliothèque de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) depuis mars 2012. Elle est diplômée de l’École Nationale des Chartes (Paris) en tant qu’archiviste-paléographe (École nationale des Chartes, Paris) et possède également un Master en histoire de l’Université Paris I. Avant son entrée en fonction à l’EPFL, elle a été directrice de la bibliothèque à l’université Pierre et Marie Curie à Paris, où elle travaillait à la modernisation des bibliothèques de l’institution, en s’appuyant notamment sur les nombreux chantiers initiés dans le cadre du désamiantage du Campus Jussieu. Elle a également œuvré à la Bibliothèque du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN, Paris), à la Bibliothèque de sociologie du CNRS (CNRS-IRESCO, Paris), à la Bibliothèque Sainte-Geneviève (Paris) et à la BNUS (Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg). Son expérience de la gestion des bibliothèques inclut notamment l’adaptation des bibliothèques au monde digital, la mise en place de services de bibliothèques scientifiques et techniques de pointe, la gestion de bibliothèques de grande taille ou encore l’architecture de bibliothèques.

Béatrice Marselli, chimiste de formation, elle a travaillé en tant qu’assistante éditoriale pour deux journaux académiques à l’Université de Stanford puis à l’EPFL. Elle a ensuite rejoint la Bibliothèque de l’EPFL où elle assure la liaison avec la faculté des « Sciences et Techniques de l’Ingénieur » et coordonne l’équipe de soutien à la publication.

Mathilde Panes, spécialiste de l’information et du management des systèmes d’information. En poste à la Bibliothèque de Médecine au CHUV comme bibliothécaire-système puis à l’EPFL en tant que bibliothécaire-formatrice, elle a à cœur de soutenir les chercheurs au quotidien.